Les papis qui font boom ! Miser sur un marché porteur : les résidences séniors

Patrimolink Articles, Résidence de services

Un investissement locatif sur un segment porteur sans les tracas d’une gestion au jour le jour, voici la principale promesse des résidences seniors, qui, contrairement aux Ehpad, sont conçues pour des personnes âgées, tout à fait, autonomes, ayant le souci de continuer à rester indépendantes tout en bénéficiant de services adaptés dans un cadre sécurisant et dynamisant.


Publié le 15 Mars 2019

Pour toutes informations : [email protected]

C’est pour cette raison que les Français sont de plus en plus séduits par les résidences seniors. Une étude réalisée par l’Ifop révèle que 59% des 50 ans et plus se verraient bien choisir ce type de résidence, bien plus attirantes que la maison de retraite vue comme « un mouroir. »

Dans le même temps, on constate que le think tank déplorait qu’en France seulement 0,3% des plus de 65 ans vivent actuellement en résidences seniors contre près de 4% au Royaume-Uni et 7% au Québec. Le gouvernement a donc indéniablement, ici aussi, un rôle à jouer en continuant à déterminer les forces et les faiblesses de chaque territoire, et ainsi définir les territoires pertinents pour l’implantation de résidences seniors.

Investir intelligemment, c’est donc surtout bien maitriser le marché sur lequel nous nous lançons. Pour cela, il faut d’abord connaître la tendance de l’offre et la demande en France. Les diverses analyses parlent d’elles même: le vieillissement de la population est bien là ! Chaque année, 800 000 personnes de plus ont plus de 60 ans (soit une estimation de 35% de plus de 65 ans à l’horizon 2050), et l’offre de logements est encore insuffisante. Autant d’opportunités pour les particuliers qui souhaitent investir.

Outre le remboursement de la TVA, l’investisseur est sous le régime de la location meublée non professionnelle avec, au niveau fiscal, en plus des charges actuellement déductibles des revenus, une possibilité de déduire l’amortissement du prix du bien et de son mobilier 1 . Tous ces avantages ne doivent, cependant, pas aveugler l’investisseur et masquer l’essentiel : où doit on investir et à quel prix.

Une résidence senior se choisira sur d’autres critères qu’un investissement classique où la recherche du centre ville peut être un atout fort. A contrario, il est important s’agissant des personnes âgées de ne pas les déraciner tout en ayant un cadre de vie proche des commerces et de services médicaux. Ces lieux de vie seront donc répartis sur l’ensemble de notre territoire.

La répartition des charges doit aussi être scrutée: si les gros travaux sont très généralement, à la charge du propriétaire investisseur, l’entretien des locaux de la résidence incombe au gestionnaire.

Il faudra aussi bien analyser les structures de prise en charge préexistantes afin de jauger des besoins de prise en charge de nos seniors sur la zone étudiée. La qualité du gestionnaire sera a bien analyser également, étant l’acteur ici responsable de la mise en location du bien et de la mise en place des services. Son expérience en la matière sera un atout indéniable de choix.

Investir en résidence de services – Le fonctionnement

Comme pour tout investissement immobilier, il est nécessaire de se projeter un minimum et se demander si vous y installeriez votre mère ou votre grand-mère, ce qui est d’ailleurs possible, ce qui donne à ce choix de cette structure un atout supplémentaire.

La structuration du secteur du bien-vieillir passe désormais par nos professionnels de l’immobilier et la naissance d’un label qualité: VISEHA. Ce label, certifié par l’AFNOR, dresse pour la première fois des seuils minimaux en matière d’immobilier (250 m2 d’espaces communs, au minimum 55 logements individuels, etc.) et de services (jusqu’à 5 activités proposées par semaine, etc.).

Face au vieillissement de la population, une accélération indéniable de marché est en place. Nous nous sommes entourés d’acteurs de qualité pour vous permettre de réaliser ses investissements en toute sérénité.

 

Pour nous contacter

Contenu regroupé à titre informatif  ne se substituant pas à la règlementation en vigueur. Sans consultation avec nos experts, Patrimolink ne pourra être tenu responsable des éventuelles conséquences de la mise en pratique des conseils et informations fournis dans cet article.