REUIL MALMAISON (92)

Patrimolink Investissement locatif, Produits Leave a Comment


Publié le 29 Mars 2019

Pour toutes informations : [email protected]

Reuil Malmaison 

Rueil-Malmaison est une commune à 8km de Paris qui compte plus de 80 000 habitants. Elle est la ville la plus étendue des Hauts-de-Seine. Cette ville est concernée de très près par les projets de mobilité du Grand Paris. Déjà bien desservie par les transports en commun parisien, la ville comporte :
• La station Rueil-Malmaison, desservie par le RER A
• 14 lignes du réseau RATP

Dans le cadre de l’évolution de la métropole du Grand Paris, la gare RER sera réaménagée, afin qu’elle devienne un pôle multimodale de grande importance. Le programme Carre de l’arsenal sera géolocalisé à 400 de la future M15.

L’environnement 

La résidence se trouve au coeur de l’éco-quartier de l’Arsenal. Les chasses royales de jadis y avaient laissé leur empreinte boisée, entre ville et campagne. À la croisée des villages du Mont-Valérien, du Plateau et des Coteaux, l’éco-quartier de l’Arsenal renouvelle la qualité du cadre de vie à Rueil qui voit naître son 13e village. Elargies et tranquilles, la rue Gallieni et la rue des Bons Raisins traversent le quartier en promenades arborées pour accueillir piétons et cyclistes. Ce nouvel Ecoquartier sera développant mails piéton. Les espaces verts irriguent les immeubles résidentiels. Des bureaux, des commerces, les écoles Robespierre et Bons Raisins restructurées composent un quartier complet, facilitant la vie au quotidien.

Cette zone doit permettre la construction d’environ 250 000 m2.
• Environ 190 000 m2 de logements, répartis entre collectifs et maisons de ville, soit environ 2 500
logements
• Environ 35 00 m2 de bureaux (hors immeuble Renault existant)
• Environ 10 000 m2 de commerces • Environ 15 000 m2 d’équipements

 

 

Le programme 

 

Ce programme s’intègre harmonieusement dans l’environnement paisible de l’éco-quartier de l’Arsenal. Face au parc, l’écriture architecturale imaginée par Marie-Odile Foucras répond à l’atmosphère bucolique du parc traversant par des façades courbes habillées de verre. Le long de la voie nouvelle, la structure est rythmée par une trame verticale qui fait écho aux colonnades de l’équipement sportif voisin dessiné par Rudy Ricciotti. Côté sud, de nombreux espaces extérieurs rythment les façades alternant les enduits, les parements de briques teintées gris clair et le béton lasuré. Les garde-corps en verre qui animent les contours épurés de l’immeuble créent un jeu subtil de reflets et de lumière.

Chacun des immeubles  offre de belles configurations d’appartements ouverts sur leur environnement. Les espaces extérieurs ont véritablement été conçus comme une deuxième pièce de vie. Aux derniers étages, la plupart des duplex s’octroient le privilège de plusieurs terrasses pour profiter des vues magnifiques sur le Mont Valérien et suivent le cours du soleil aux différentes heures de la journée. Pratique et fonctionnel, un cellier facilite le rangement du matériel et du mobilier saisonnier.

 

Contactez nous pour plus d’information 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.